Accueil du siteAssociations membresassociations membres par rubriqueAppui aux structures et aux territoiresTERRE DE LIENS NORMANDIE
     
DONATION D’UNE FERME À TERRE DE LIENS
La ferme de Prépetit (14) est la première donation au Fonds de Terre de Liens
jeudi 20 janvier 2011 par administrateur

Au coeur de la Suisse Normande dans le sud du Calvados, Prépetit, c’est le nom de la ferme en biodynamie que le Fonds Terre de Liens vient de recevoir d’un Groupement Foncier Agricole (GFA). Cette donation permet de poursuivre les 32 années de travail en biodynamie impulsées par Mme Lerch et son mari. Elle résulte du souhait de leurs 5 enfants (et des 22 sociétaires du GFA) qui, respectant la volonté de leur mère disparue, ont décidé de nous confier le soin de maintenir la vocation agricole de ce domaine à taille humaine.

Cette mission confiée à Terre de Liens s’articule de façon harmonieuse avec les activités développées depuis 1985 par les actuels fermiers. En effet, sur les 6 hectares du GFA Prépetit (complétés par 15 ha en location), Hervé et Michèle font vivre l’une des rares fermes en biodynamie de Basse-Normandie. Ils ont aménagé les terres pentues de ce petit vallon en combinant cultures et petit élevage (vaches, poules, pigeons, etc.). Ils participent ainsi à l’enrichissement de la biodiversité locale dans un site classé Natura 2000.

Pour eux, la donation à Terre de Liens permet d’envisager sereinement la passation de flambeau : l’association « Les amis du jardin de Prépetit », Terre de Liens Normandie et tous les réseaux qui les soutiennent s’attacheront à trouver les créateurs d’activités agricoles et rurales qui prendront la suite d’Hervé et de Michèle à leur départ. Une étape cruciale pour que vive et se développe cette belle aventure humaine, agricole et écologique en Normandie.

Merci à celles et ceux qui ont dès le départ apporté leur soutien par le don, permettant à ces terres de sortir de la spéculation foncière pour donner vie à des projets écologiques et novateurs. Nous tenons aussi à saluer la démarche des 22 associés de ce GFA : ils permettent la transmission et le maintien de ce patrimoine agricole en donnant du sens à l’héritage qu’ils ont reçu.

Cette acquisition est une première étape. Le maintien et la gestion de ce domaine ont bien sûr un coût, et Terre de Liens doit encore trouver des ressources qui viendront appuyer la pérennité de ce projet. Dans cette optique, les dons d’argent et les legs de la part de particuliers ou d’entreprises représenteront une contribution primordiale.

N’hésitez donc pas à diffuser dans votre entourage cette grande nouvelle, et l’opportunité de venir en soutien.

Source : Jean Le Monnier - Président du Fonds Terre de Liens