Le porteur derrière le projet : Emmanuel et le tourisme solidaire, un projet de territoire

Comment associer écologie, tourisme, éducation et lien social ? C’est le questionnement qui a motivé le projet de création d’un éco-camping à Emmanuel.

Natif du milieu rural où, enfant, la campagne est son terrain de jeu, Emmanuel en garde l’amour d’un environnement simple, sobre, véritable et la richesse des gens vrais.

DUT en animation socio culturelle et diplôme d’éducateur spécialisé en poche, Emmanuel se dirige vers l’action sociale et y évolue une vingtaine d’année. En secteur associatif, il accompagne des publics en CHRS. C’est un environnement dur. L’accompagnement des personnes en difficultés psychosociales et socio-économiques est la raison d’être du chemin qu’Emmanuel a choisit d’emprunter. Les routes sont parfois sinueuses et en 2012, suite à un évènement personnel qui devient un moment charnière, Emmanuel décide de raccrocher.

Sa fibre sociale toujours présente, il se lance alors dans le tourisme, et plus particulièrement dans le camping, pour se rapprocher de l’environnement. Il se forme, se qualifie, et travaille pendant quelques années à des postes de direction dans les campings du littoral de la côte de Nacre. Rapidement, il est confronté au model économique dominant dans le tourisme de masse, ou le gain est le maître mot. Partant de là, une carrière dans un schéma tel que celui-là est inenvisageable pour Emmanuel : “j’avais besoin d’un job qui a du sens” dit-il.

Fort de son chemin de vie et de l’envie qui l’anime d’allier la nature et le lien social avec sa vie personnelle et sa vie professionnelle, il concrétise un projet resté sous cape depuis des années ; créer un éco-camping à but social dans le Pays de Caen. Ce type de structure est inexistante et la demande est présente.

Il prend contact avec une structure en Charentes, et part en immersion quelques semaines. Cette expérience valide son ambition. L’expertise qu’il a du territoire lui permet d’affiner son projet et de s’orienter vers une structure d’éco-camping à but social qui offrirait des hébergements atypiques sous tente, yourte ou cabane. Cette structure répondrait aux familles, mais aussi aux travailleurs saisonniers et aux étudiants du territoire. Parallèlement, Emmanuel imagine s’appuyer sur sa structure pour mener des actions pédagogiques en lien avec l’environnement.

S’engage alors le travail de prospection auprès des différents acteurs et partenaires à associer au projet. Pas si simple… Son projet est positionné sur des champs variés qui font appel à des autorités multiples. Hébergement, restauration, environnement, écoconstruction, urbanisme… La tâche est complexe, et si Emmanuel désire mener son projet collectivement, il sait aussi qu’un accompagnement individuel lui est nécessaire.

Il contacte l’ARDES et rencontre Fanny : “l’économie sociale et solidaire répond à mes attentes et à mes valeurs d’échange, de partage, d’entre-aide et de nature”. Son accompagnement lui permet de clarifier et de structurer son projet, d’acquérir de la méthodologie et de développer son réseau. La rencontre avec l’ARDES lui a aussi offert l’opportunité de découvrir d’avantage l’économie sociale et solidaire. D’ailleurs depuis le mois d’octobre 2018, Emmanuel suit une formation de Responsable d’établissement de l’économie sociale et solidaire.

Le projet d’Emmanuel avance. Petit pas par petit pas. Le point nodal de sa structure est d’ordre foncier…Les terrains disponibles et en capacité d’accueillir un tel projet sont rares. Côté acteurs territoriaux, les offices de tourisme confirment la demande, les collectivités territoriales semblent valider son projet, Emmanuel est en contact avec les municipalités du territoire enclins à répondre favorablement à son projet… Des échéances électorales locales sont à venir. La mise à disposition de friches sur le domaine public dépend aussi des politiques publiques du moment…

La veille active est de mise, et entre deux rendez-vous, accompagné de Fanny, Emmanuel affine son projet, prêt à saisir l’opportunité qui lui permettra de concrétiser son projet…

Les commentaires sont fermés.