Le Réseau Lexovien : la réciprocité et la coopération pour apprendre

Le Réseau d’échanges réciproques de savoirs (RERS) à Lisieux se prépare à fêter ses 30 ans les 10 et 11 juin prochains en présence de Claire Héber-Suffrin, fondatrice du premier RERS en France. Créé à l’initiative du centre socio-culturel de la CAF à Lisieux, le Réseau Lexovien comptait 283 adhérents en 2016, tous engagés activement dans l’échange réciproque de savoirs. L’équipe d’animation (instance de décision de l’association) et la salariée mettent en lien les offreurs et les demandeurs. Les savoirs partagés sont très divers : pratiques sportives et culturelles, ateliers de cuisine, couture et tricot… sans oublier l’apprentissage du français langues étrangères, moment fort des échanges cette année mobilisant une quinzaine de bénévoles.  Il n’y a pas de hiérarchie des savoirs et ces derniers sont totalement démonétisés (le temps passé n’est pas non plus comptabilisé). Les échanges reposent sur le bénévolat. Les RERS s’inscrivent dans le champ de l’éducation populaire et répondent au désir d’apprendre et de transmettre.  Les membres développent à travers l’échange des liens de solidarité et d’entraide au sein du Réseau : prêt de matériels, partage de fruits et de légumes de jardin, récupération et dons de vêtements, visites de personnes isolées, échanges de « bons plans »…

Le Réseau Lexovien agit en partenariat avec la Ville, le Conseil départemental du Calvados et la CAF. Il bénéficie de subventions de par ses actions et de la mise à disposition de salles pour l’organisation des échanges. L’association est reconnue comme un acteur majeur de la vie locale participant à de nombreux projets d’animation, au programme de réussite éducative de la Ville avec des bénévoles qui accompagnent chaque année des élèves en difficulté scolaire, au Conseil citoyen pour la rénovation urbaine, à la création de la nouvelle ressourcerie à Lisieux… Le Réseau Lexovien adhère également au Mouvement français des réseaux réciproques de savoirs animé par l’association Foresco. La France compte environ 300 RERS, il en existe aussi en Belgique, en Italie, au Canada… En résumé, des projets collectifs portés dans les territoires par des citoyens souhaitant partager leurs savoirs dans la réciprocité et promouvoir la pédagogie.

Contact : Réseau Lexovien d’échanges réciproques de savoirs, 21 rue Jules Verne, 14100 Lisieux (permanence tous les matins de 9 h 30 à 12 h). Tél : 02 31 61 18 94 / res.lisieux@wanadoo.fr. Pour en savoir plus, lire le document « Réseau et économie solidaire ».

Les commentaires sont fermés