Quoi de neuf dans les lycées et les centres d’apprentissage ?

Ce mois-ci, nous vous proposons un focus sur deux établissements.

  • Le lycée Dumont d’Urville à Caen : l’Ardes travaille avec une classe de seconde et une classe de première ES.

Avec les élèves de seconde, nous avons décrypté quelques notions comme l’entrepreneuriat en économie solidaire, les monnaies locales et les circuits courts, au travers de débats autour de questions comme : pour qu’une entreprise fonctionne bien, faut-il forcément un chef ?, peut-il exister d’autres moyens d’échanges que les monnaies comme l’euro, le dollar … ?manger bio, est-ce réservé aux plus riches ?. Les élèves ont aussi travaillé sur le décryptage des emballages de produits industriels, biologiques ou locaux pour essayer de comprendre les différentes façons de produire. Cette classe a été particulièrement réactive aux débats proposés et a su proposer des alternatives et des modalités de fonctionnement répondant aux principes de l’économie solidaire.

Avec les élèves de première, le travail consiste en la création d’un quartier proposant un maximum de services solidaires. Les élèves, répartis en groupe, ont ainsi dessiné les contours de différentes initiatives qu’ils ont totalement inventées : un restaurant-épicerie avec une politique tarifaire adaptée aux revenus les plus faibles, proposant des produits bios et locaux et des ateliers cuisine, un service d’autopartage, une maison de santé, un café parents enfants, un SEL et une structure d’aide à la rénovation des logements. Les élèves ont choisi les modalités de fonctionnement, les statuts, le modèle économique… pour construire des entreprises les plus réalistes possible.

  • L’ICEP CFA à Caen – Bac Pro Commercialisation et services en restauration

Avec les apprentis cuisiniers et serveurs, le travail se passe en cinq temps : découvrir l’ESS / découvrir l’agriculture biologique / visiter des structures de l’ESS agissant dans le domaine alimentaire / créer un menu 100 % ESS / réaliser ce menu dans le restaurant d’application.

Les élèves sont très réactifs à la thématique ESS. Beaucoup sont intéressés par l’idée d’une économie plus humaine et d’une consommation responsable. Le 9 mars, ils ont rencontré Sarah, salariée d’Interbio Normandie et Thomas, cuisinier-coopérateur de la SCOP le Spot à Caen avec qui ils ont pu discuter sur la façon d’intégrer des produits biologiques dans leur carte et des raisons pour lesquelles il est important de le faire. Dans quelques jours, les élèves seront suffisamment outillés pour proposer un menu avec des ingrédients issus de structures de l’ESS. Les élèves serveurs auront à promouvoir la démarche durant leur service. Le restaurant d’application est ouvert à tous et le menu sera servi le 5 avril à partir de 12 h 30. Réservation au 02 31 46 75 52 – 8 Rue Claude Bloch, 14000 Caen.

Les commentaires sont fermés