Si on réconciliait économie et citoyenneté ?

Association Régionale pour le Développement de l'Economie Solidaire
Si on réconciliait économie et citoyenneté ?

Si on réconciliait économie et citoyenneté ?

Ma propre énergie

ma_propre_energieRéalisée par Énergie Partagée Association, cette Web-BD vise à retracer, de façon illustrée et ludique, les grandes étapes de l’histoire de l’énergie du point de vue du citoyen et qui constituent notre inconscient collectif autour de l’énergie. En replaçant ces épisodes au fil du temps, chacun pourra comprendre d’où vient ce rapport particulier que les français entretiennent avec l’énergie et pourra choisir de s’impliquer personnellement dans une transition énergétique locale.

 

Demain, un nouveau monde en marche, Cyril Dion (2015)

demainEn six grands chapitres — Nous nourrir pour ne pas disparaître, Réussir la transition énergétique, Une économie pour demain, Réinventer la démocratie, Une nouvelle histoire de l’éducation, Commencer à s’y mettre — Cyril Dion raconte ses rencontres hors du commun avec des femmes et des hommes qui changent le monde. Tantôt sur le mode du récit, tantôt sur celui du dialogue, en texte et en image, ce livre nous entraîne sur la voie du changement et de la transition, de l’espoir et de l’initiative, sur celle d’« un nouveau monde en marche ».

Pour réussir la transition énergétique, l’engagement de tous est nécessaire

Plaine Sud Energies_EPLes acteurs de l’économie solidaire et les citoyens n’ont pas attendu la loi sur la transition énergétique pour se mettre en mouvement. Avec Énergie Partagée, les citoyens peuvent investir solidairement dans des moyens de production d’énergies renouvelables. En souscrivant des actions Énergie Partagée Investissement (une part valant 100 euros), les citoyens font le choix de placer leur épargne au service du développement des énergies renouvelables. L’argent collecté par le fonds solidaire Énergie Partagée est ensuite investi directement au capital de projets citoyens et collectifs, portés par les acteurs locaux dans les territoires. Énergie Partagée Investissement est agréée “Entreprise Solidaire” et ses actions bénéficient du label Finansol qui garantit la solidarité et la transparence de l’investissement.Lire la suite …“Pour réussir la transition énergétique, l’engagement de tous est nécessaire”

La spiruline Akal Food à l’éco-domaine du Bouquetot

bassin spirulineEn 2014, la ferme Fleur de Spiruline est la première à recevoir la certification Ecocert¹ pour sa production écologique de spiruline grâce notamment à l’installation d’un biodigesteur qui produit la source d’azote minérale d’origine organique nécessaire à la culture de la spiruline. L’équipe du Bouquetot a ouvert le 1e octobre son bureau permanent sur le site, sa marque dédiée Spirulidaire devient Akal Food, qui signifie alimentation vivante, et Akal Food prépare son référencement Biocoop en début d’année 2016. C’est bien à un foisonnement de vie que l’on assiste, car produire 1 à 2 kg de spiruline sèche par jour, soit 10 à 20 kg de spiruline fraîche par bassin d’avril à novembre, s’avère très prometteur sous nos latitudes. L’équipe du bureau d’études Hyes, à l’origine de l’implantation de cette ferme pilote dont la vocation est la recherche, le développement et l’élaboration d’un savoir-faire unique et pionnier, a aussi accompagné trois fermes, en Bretagne, en Vendée et dans le Nord, et trois autres sont actuellement en construction dans l’Est. Lire la suite …“La spiruline Akal Food à l’éco-domaine du Bouquetot”

L’économie solidaire en pratiques, Madeleine Hersent, Arturo Palma Torres (2014)

ES_en pratiqueCet ouvrage est conçu comme une carte de visite de l’économie solidaire, des démarches qu’elle induit et de leurs impacts sur des questions sociétales. Des acteurs engagés montrent comment ils ont construit et développé des initiatives citoyennes alternatives  dans différents domaines de l’économie solidaire, sur divers territoires. Ces initiatives sont présentées telles qu’elles sont et non telles qu’on voudrait qu’elles soient, sans éluder les conditions souvent difficiles de leur exercice sur le terrain où elles demeurent peu reconnues et insuffisamment soutenues, parfois même combattues. Les auteurs insistent sur leurs enjeux, en pointant les points forts et les points faibles, mais surtout les stratégies à l’œuvre pour les développer. En effet, elles portent en elles les prémices de nouveaux modes de vivre, de travailler et de produire de la richesse sans exploiter ni exclure et sans détruire la planète.