Économie Solidaire et bénévolat : engagez vous, rengagez vous !

L’engagement bénévole est une ressource à la fois spécifique au milieu associatif mais aussi essentielle à son fonctionnement et à son modèle économique et social. A l’Ardes, nous recevons régulièrement des personnes en quête d’engagement porteur de sens, leur permettant d’œuvrer pour des valeurs qui leur importent. Qu’il s’agisse de promouvoir les questions écologiques, les démarches de solidarité, les initiatives d’éducation populaire, chacun peut s’investir dans une association.

Et pour ce faire, les opportunités se trouvent souvent à deux pas de chez vous. Rien qu’à l’échelle d’un quartier, il peut exister des initiatives foisonnantes, dans les projets qu’elles portent, dans les modes d’organisation qu’elles promeuvent.

Afin de vous aider à y voir plus claire, dans un tissu associatif protéiforme, nous vous proposons quelques pistes de réflexion pour bien cibler votre engagement :

1/ Ce que je veux faire : le bénévolat, pourquoi pas, mais surtout pourquoi faire ? Avant de vous lancer dans l’aventure, réfléchissez aux questions qui vous tiennent à cœur : développement durable, renforcement du lien social, solidarité locale ou internationale, éducation populaire etc. Une fois la thématique qui vous parle le mieux identifiée, la question du public peut se poser. Le bénévolat est vecteur de rencontre et d’échange. Vous pouvez tout autant choisir un engagement qui vous fait sortir de votre zone de confort – en allant auprès de publics que vous n’avez pas l’habitude de côtoyer) – ou un autre qui vous permet de vous retrouvez avec des personnes avec qui partager une passion commune (le tricot, la belote, le théâtre, le jardinage, tout est possible).

2/ Ce que je peux faire : c’est compris dans le titre, mais ce n’est pas forcément toujours évident. Dans engagement bénévole, il y a “engagement”, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une action qui sous-entend de passer un contrat (tacite ou écrit) avec une association. Assurez-vous donc de pouvoir respecter ce contrat auprès de la structure que vous rejoignez. Que ce soit en terme de temps à consacrer à l’activité, de capacité de mobilité ou de compétence, votre situation personnelle et/ou professionnelle va influer sur votre engagement. Il vous faut donc vous assurer de l’adéquation entre les besoins de l’association et vos ressources.

3/ Où est-ce que je veux le faire : cela paraît bête, mais si vous souhaitez avoir une expérience bénévole, mieux vaut réfléchir en amont à une zone d’action qui vous est accessible. Si vous n’êtes pas véhiculé, l’échelle du quartier semble plus appropriée. Idem si votre temps est limité, il serait dommage de passer une partie de votre temps disponible dans les transports. Si votre mobilité est limitée, il existera toujours des structures de proximité. Renseignez-vous auprès des associations présentes dans une zone délimitée géographiquement. Votre lieu d’habitation peut abriter des tas d’initiatives cherchant à dynamiser le territoire: une régie de quartier, un jardin partagé, une Amap, une MJC – voici quelques exemples d’associations de proximité qui peuvent exister à l’échelle d’un quartier.

4/ Pourquoi je veux le faire : pour bien arrêter son choix, il est aussi nécessaire de se demander les objectifs qu’on associe derrière l’engagement bénévole. Envie d’apprendre, envie d’aider, envie de rencontre, envie de créer, envie de militer… tout autant de raisons de vouloir franchir le pas.  Certaines associations font passer des sortes d’entretiens avant d’accepter un.e bénévole. N’y voyez pas d’élitisme, il s’agit souvent d’associations agissant auprès de publics fragiles, dans un cadre strict, nécessitant une formation ou du moins un temps de préparation avant intervention. Ça peut être le cas de structures œuvrant auprès des sans-abris, des détenus, de personnes isolées, malades, ayant subi un trauma etc. Ces entretiens sont tout autant utiles à l’association qu’à vous-même afin que les deux parties s’assurent de l’adéquation entre la personne et la mission qu’elle souhaite réaliser.

Afin de valoriser cet engagement citoyen, nous vous proposons quelques pistes vers lesquelles vous tourner pour satisfaire votre quête de sens, en fonction de vos centres d’intérêt

Solidarité : Bessin au Népal – ASTI 14 – La Cimade – Artisans du Monde – La Cravate Solidaire –

Lien social : Les blouses roses – Les héros du quotidien – L’épi Vert

Développement durable et écologie : le CREPAN – Normandie Équitable – Le Jardin des Marettes – Zorro Mégot – La Coop 5 pour 100

Éducation Populaire : Artifaille – Le Lux – La Maison du Vélo – Les Amis d’Yvonne Guégan

Cette première liste est LOIN d’être exhaustive, elle comprend essentiellement des associations adhérentes à l’ARDES. Si vous souhaitez avoir plus de renseignement sur cette question, nous vous renvoyons vers l’association France Bénévolat, ou encore auprès des Maisons des Associations de Caen ou Hérouville Saint Claire.

Si vous êtes un représentant associatif, que vous recherchez des bénévoles, n’hésitez pas à nous envoyer vos appels à bénévoles pour que nous les relayons !!

Contact : Virginie LIONS – contact@ardes.org – 02.31.82.43.91

 

Les commentaires sont fermés